Translate

mercredi 30 novembre 2016

Petit Jean State Park - Morrilton - Arkansas

Ça fait quelques jours que j’essaye d’écrire cet article. Mes mots ne sont pas à la hauteur de ce que je voudrais dire... Mes idées se perdent!

On avait envie de connaitre l’Arkansas. On voulait faire de la randonnée. On a réunit les deux et c’est conquis que nous en sommes repartis. Je me rends compte que ce sera tout simple de dire que l’on a découvert une région qui vaut la peine que l’on s’y attarde.

Des terres en abondance que l’on récolte aux montagnes où se nichent des lacs et des chutes, on en a plein les yeux. C’est d’ailleurs au sommet d’une de ces montagnes aux allures simples d’un mont que l’on s’installe.



Les dernières semaines ont été chaudes et ensoleillées. La rivière a perdu son eau et la chute n’est que ruissellement, mais la beauté y est toujours. On descendra le canyon et profiterons de la fraicheur du lieu pour se camoufler du mercure.











On ira aussi se cacher dans la grotte où vécut un peuple qui écrivait encore sur les murs et où les roches ont pris des allures de tortues grâce à l’érosion de la mer... Il y avait de l’eau ici... Une montagne! Il y a tant d’histoires que la nature pourrait conter.




Finalement, notre dernière journée se vivra d'escalade sur des rochers qui en auraient long à dire sur ce qui les a mis là. On imaginera de nombreux scénarios en prenant notre collation au soleil couchant.







On ne sait pas si l'une de nos histoires est vraies, mais il y a tant que j’espère raconter sur cet état que l’on se promet de découvrir à nouveau. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire