Translate

mardi 16 juillet 2019

De plages et d'émeraudes!

J'aurais voulu avoir plus de mots. Vous savez... De ceux qui expliquent ou qui ne laissent pas de doutes. Je tourne en rond depuis plusieurs jours et je ne sais pas comment raconter la lumière, l'éclat, le vert, la transparence. Je voudrais qu'il y ait une phrase pour expliquer magnifique, extraordinaire, fabuleux.

Mais vous savez, il y a de ces instants qui nous laissent sans mots et sans voix. De ces instants qu'il faut contempler, qu'il faut vivre, qu'il faut aimer. De ces instants dont on profite dans le silence et que l'on chérit avec son âme.

Ce ne sera peut-être rien pour vous. Ou vous comprendrez comment je me sens. Il n'y a qu'une chose de vraiment certaine : Il faut y aller pour en mesurer toute la puissance.

Puis finalement, comme je ne trouve pas les mots, je ne dirai rien. Je n'essayerai pas de les inventer ni de faire de longues phrase qui ne voudront rien dire. Je ne vous joins que les photos que j'ai tenté de choisir parmi la plus que centaine qui me ramenait les souvenirs que je voudrais encore réels.



Prenez la route un de ces jours. Laissez les émeraudes guider votre chemin. Vous trouverez l'envie du large jamais trop grand, le vent qui souffle la douceur à nos oreilles, le sel qui s'installe sur les lèvres et le sable qui s'invite dans nos bagages.

St-Andrews State Park
Sur un bout de terre protégé et inhabité, on se croirait au bout du monde. Étant un des plus achalandés State Park de la Floride, on vous conseille d'y venir au printemps, juste avant les grandes chaleurs. Il y aura moins de monde. Vous trouverez plusieurs stationnements, un quai et quelques randonnées très agréables. Prenez le temps de parcourir le parc lentement et de vous arrêter le plus possible.











Camp Helen State Park
Tout à fait exceptionnel par le lac rougeâtre qui se jette dans la mer verte et qui provoque un "clash" de couleur extraordinaire. On vous le conseille par une journée un peu venteuse et à marée montante. C'est encore plus impressionnant. N'oubliez pas d'apporter toutes vos affaires pour profiter de la plage parce que l'entrée du parc se situe à près de deux kilomètres!











Un peu partout, le long d'un parc
Vous trouverez de nombreux parcs le long de la côte. Certains n'offrent que quelques stationnements alors que vous trouverez toutes les commodités sanitaires dans d'autres. Je vous conseille de vous promener et de vous installer dans celui où vous vous sentirez le mieux!

Printemps et été 2019

Vous nous verrez peut-être sur la route ou à profiter de la piscine. On marchera dans le bois, on fera de la randonnée, peut-être pas loin de chez-vous, et on regardera le coucher de soleil au son du bois qui brûle et en éloignant les maringouins!!! Tsé, la vraie vie d'un bel été au Québec :-D

jeudi 27 juin 2019

D'une source à l'autre en Floride!

Les sources... En anglais ont dit des "springs". Il y en a un peu partout sur la planète, mais c'est en Floride qu'il y en a le plus dans le monde. Certaines sont très connues et d'autres un peu plus cachées. On aurait aimé toutes les découvrir. Malheureusement, par manque de temps, nous écourterons nos visites. Aussi par manque d'accessibilité : Quand nous y étions, les rivières d'où proviennent les sources étaient débordées... Pas juste un peu : Depuis plus de quatre mois! Les accès étaient donc impossibles ou limitées. 

Ceci dit, nous avons tout de même profiter de quelques lieux tout à fait magiques.


Gilchrist Blue Springs State Park 
Le petit dernier des State Park de la Floride. Il est ouvert depuis très longtemps, mais maintenant géré par le département de la nature de la Floride depuis moins de deux ans. Difficile de décrire la pureté de l'eau et la beauté sauvage qui y règne. On a réellement adoré.


Nous avons fait le sentier de deux kilomètres dans le bois. C'est une petite boucle, très simple. Nous étions les seuls à le parcourir et ce fut vraiment agréable. Comme la journée était chaude et humide, c'était un très bon début juste avant de plonger dans l'eau fraîche.




Nous étions un peu déçus de constater que la plate-forme était fermée. Nous avions tellement hâte. Si vous souhaitez réellement plonger, appelez avant de vous y rendre puisque le site Internet n'est pas à jour :-( Par contre, le plaisir de nager vaut à lui seul le déplacement. Et puis, comme le plongeoir est fermé, vous pouvez faire de la plongée dans la crevasse. Comme quoi, on trouve toujours du positif dans toutes déceptions!






Manatee Springs State Park
C'est presque notre préféré. Le presque venant de notre décision de ne pas se baigner. Y être allé dans une autre période, notre opinion aurait peut-être été différente. Mais comme la rivière qui alimente la source était très haute, il y avait plus d'algues que la normale. Puis, ça donnait l'accès à un peu trop de serpents. OK, ils sont inoffensifs, mais avouez que c'est moins plaisant de nager en sachant que l'on pourrait se retrouver face à face avec l'un d'eux. Juste pour vos informations, parce que je suis certaine que vous vous le demandez, OUI on a vu des serpents avec les nageurs!







Alors donc, on ne s'est pas baigné. Sauf que ça nous ne nous a pas du tout empêché de profiter de notre journée. Juste la passerelle surplombant la source jusqu'à la rivière Suwannee vaut le détour. Nous l'avons marché avec lenteur deux fois aller-retour. Je dis avec lenteur parce qu'elle est là la magie. Bien sûr, que l'on peut observer la source, les arbres et que l'on peut sentir le calme. Sauf que... quand on y prend du temps, on y découvre les serpents, les grenouilles, les alligators, les oiseaux et les tortues qui se cachent dans cette nature omniprésente.










Vous savez, voyager ça se vit lentement. Ne laissez pas la folie de vos vies vous envahir jusqu'à en oublier ce qui compte vraiment.

Et les autres....
Si vous saviez toutes les springs que l'on avait sur notre liste. Mais comme la nature a sa propre loi, on la laisse choisir ce qui doit être vu. Elle avait donc décidé que certains endroits méritaient du repos. Comme je vous le disais, il y en avait plusieurs qui étaient fermés. Comme Hart Springs où nous pourrons quant même aller faire un tour puisque nous étions au camping adjacent. Les routes d'accès étaient inondées, la spring n'en était plus une. 

P.S. Comme il n'y avait pas d'indications interdisant l'accès à la spring, nous avons pris nos vélos pour traverser par le sentier. Nous avons finalement relevé nos culottes courtes pour aller voir sur la passerelle. Bon, j'avoue que Johanna et moi sommes retourné sur nos pas après avoir rencontré la grosse araignée d'eau dans sa toile avec des bébés!!! Ah, l'aventure!