Translate

mercredi 30 octobre 2013

Montréal, Kingston, Toronto!

Départ de Québec le 21 octobre. On aimerait bien quitter la tristesse de l'automne tout de suite, mais l'entente avec nos assureurs veut que l'on quitte la province le 27. On s'installe donc à Montréal pour quelques jours. On en profite pour régler quelques dernières paperasses, voir une copine et.... Faire une promenade en métro!





Petit allé-retour d'un peu plus d'une heure. Les enfants, et nous aussi, ont adorés! Et tant qu'à y être, pourquoi ne pas en apprendre un peu plus. C'est ainsi que nous apprenons que la vitesse maximale est de 78 km, mais que la moyenne est de 52 km à l'heure, et que le wagon de queue devient le wagon de tête en fin de parcours.

Le lendemain, notre escapade montréalaise tire à sa fin... Nous voilà prêts à prendre la route. Direction l'Ontario!


Se dire que l'Ontario est notre voisin sans que nous n'y ayons jamais mis les pieds est un peu triste, car les premières impressions sont bonnes! Notre premier arrêt sera pour Kingston. Nous n'y serons pas aussi longtemps que nous l'aurions voulu; la température étant un peu froide, mais la journée passée y sera des plus agréables.

Nous reprendrons donc la route pour nous diriger vers Toronto. Oh que la surprise est grande! 2 616 000 personnes, c'est du monde ça! 7 et 8 voies de large sur chaque côté de l'autoroute. Même notre camionneur attitré a chaud! On se félicite d'avoir planifié traverser la ville en début d'après-midi. On n'ose pas penser de quoi ça à l'air à l'heure de pointe.

On a tout de même le temps, et le plaisir, de profiter du paysage et de voir la 3ème plus haute structure autoportante au monde : La tour du CN. Petit bonheur bien apprécié.

Nous faisons un arrêt pour la nuit, car la route est encore longue jusqu'au limite de la 401. Le 29 octobre, nous ferons notre entrée sur le territoire américain. Détroit nous attend et on a hâte, très hâte.

2 commentaires:

  1. Une belle aventure qui nous fait rêver. Merci de le partager.
    Bonne route chez nos voisins du sud.

    RépondreSupprimer